Author: Nathalie Ortar

Electrifying Anthropology

What kinds of expertise and knowledge relate to electricity, and where is the space for alternative voices? How can the new roles for electricity in social and cultural life be acknowledged? How can we speak about ‘it’ in its own right while acknowledging that electricity is not one thing?

SIAA Call for papers

Call for Papers for a panel on Smart City and Sustainability at the next SIAA (Italian Society for Applied Anthropology) annual meeting in Ferrara, Italy (12-14 December 2019). TITLE: City 3.0 is on its way:...

Les nouveaux territoires de l’énergie

Le secteur de l’énergie connaît depuis le début du XXè siècle de profonds bouleversements. Dans un contexte d’après pétrole et de méfiance vis-à-vis du nucléaire le basculement vers un nouveau mix énergétique fondé sur...

Les marchés de l’électricité

For those understanding French 4 radio programs about electricity markets on France Culture. Les marchés de l’électricité (1/4) : Une libéralisation sous tensionEntendez-vous l’éco ?LE 10/06/2019 La libéralisation dans le secteur de l’électricité à...

Energies and technologies futures program

June 20/21st 2019 ISH, Salle Élise Rivet (4th floor) 14 avenue Berthelot, 69007 Lyon, France   9.30 Introduction 10.00 – 12.00 panel one Sarah Pink – Emerging Technologies Lab, Monash University Energy Futures and...

Mémoire et énergie – Socio-anthropologie 42

Mémoire et énergie – Socio-anthropologie 42

Date limite de réception des propositions d’articles : 15 septembre 2019 Argumentaire Le numéro propose d’étudier les liens spécifiques et rarement évoqués entre la mémoire et l’énergie. L’énergie, comme concept moderne issu de la science...

CFP: Histories of Flexibility

*CALL FOR PAPERS* Histories of Flexibility   Special Issue Journal of Energy History / Revue d’histoire de l’énergie (JEHRHE)   Co-Editors: Peter Forman (Lancaster University) Stanley Blue (Lancaster University) Elizabeth Shove (Lancaster University)  ...

Anthropology in a time of climate change: theoretical questions, productive problems

Climate change produces problems for anthropology. Like other global phenomena, its scale is both difficult to comprehend and challenging for the immediate methods of anthropology. Insofar as climate change is anthropogenic (human-made), humans–or, rather, certain forms of human existence–have become a geological force at the planetary level. How can humans, as anthropology ethave claimed, be both cultural beings (more-than-mere-nature) bound to place, yet a global geological force of “nature”?

L’énergie et ses usages domestiques. Anthropologie d’une transition en cours

La transition énergétique en cours au sein de nombreuses sociétés industrialisées se caractérise par le passage progressif d’un système fondé sur l’utilisation illimitée d’énergies fossiles, à un système fondé sur l’utilisation d’énergies renouvelables et sur des comportements plus sobres. Cette transition affecte tous nos modes de vie. Les changements en cours, tout autant que les enjeux socio-techniques qu’ils impliquent, mettent en évidence le fonctionnement intrinsèque des sociétés. Ils donnent aussi à voir la façon dont ces dernières se pensent et se projettent.