Electrifying Anthropology

Electrifying Anthropology. Exploring Electrical Practices and Infrastructures

Editor(s): Simone Abram, Brit Ross Winthereik, Thomas Yarrow

What kinds of expertise and knowledge relate to electricity, and where is the space for alternative voices? How can the new roles for electricity in social and cultural life be acknowledged? How can we speak about ‘it’ in its own right while acknowledging that electricity is not one thing?


This book re-describes electricity and its infrastructures using insights from anthropology and science and technology studies, raising fascinating questions about the contemporary world and its future. Through ethnographic studies of bulbs, bicycles, dams, power grids and much more, the contributors shed light on practices that are often overlooked, showing how electricity is enacted in multiple ways. Electrifying Anthropology moves beyond the idea of electricity as an immovable force, and instead offers a set of potential trajectories for thinking about electricity and its effects in contemporary society.

With new contributions on an emerging area of research, this timely collection will be of value to students and scholars of anthropology, science and technology studies, geography and engineering.

Table of contents

1. Current Thinking – An Introduction
Simone Abram, Durham University, UK, Brit Winthereik, IT University of Copenhagen, Denmark & Tom Yarrow, Durham University, UK

2. Electricity is Not a Noun
Gretchen Bakke, McGill University, Canada

3. Widened Reason and Deepened Optimism: Electricity and Morality in Durkheim’s Anthropology and Our Own
Leo Coleman, Hunter College, USA

4. No Current: Electricity and Disconnection in Rural India
Jamie Cross, University of Edinburgh, UK

5. What the E-bike Tells Us About the Anthropology of Energy
Nathalie Ortar, CNRS, France

6. At the Edge of the Network of Power in Japan, c.1910s-1960s
Hiroki Shin, Birkbeck University London, UK

7. Can the Mekong Speak? On Hydropower, Models and Thing-Power
Casper Bruun Jensen, IT University of Copenhagen, Denmark

8. Electrification and the Everyday Spaces of State Power in Postcolonial Mozambique
Joshua Kirshner, University of York, UK & Marcus Power, Durham University, UK

9. Big Grid: The Computing Beast that Preceded Big Data
Canay Özden-Schilling, MIT, USA

10. Touring the Nuclear Sublime: Power Plant Tours as Tools of Government
Tristan Loloum, Lausanne University, Switzerland

11. Afterword: Electricity as Inspiration – Towards Indeterminate Interventions
Sarah Pink, RMIT University, Australia

ENERGISE FINAL CONFERENCE – October 15th (Barcelona)

Social and cultural change is a key ingredient in successful energy transitions. Societal norms and routines with regard to work, education, family life, consumption and recreation greatly determine our patterns of energy use as well as our ability and willingness to change those patterns. Without a comprehensive understanding of these practice cultures, efforts to reduce energy use and carbon emissions at the individual or household levels are unlikely to deliver the long-term impacts necessary for a sustainable transformation.

At the final conference of the ENERGISE project, researchers will share new insights into social and cultural influences on energy use across different levels of society. Speakers will draw on almost three-years of cutting edge research that uses a ‘Living Labs’ approach to directly observe existing practice cultures related to energy use in a real-world setting, and to test both household and community-level initiatives to reduce energy use. Participants in the conference will discuss the impact of European energy consumption reduction initiatives, and explore the use of Living Lab approaches for researching and transforming patterns of sustainable consumption. Attention will also be given to new theoretical approaches to evaluate energy initiatives, with a particular focus on social practices and cultures. Lessons and insights for policy will be presented in relation to the advancement of the European Energy Union.

The ENERGISE final conference is open to all interested parties, and will actively encourage positive interaction between actors from society, academia, the policy arena and industry. ENERGISE is funded under the EU H2020 programme (Grant No 727647).

The event will be held in conjunction with the European Roundtable on Sustainable Consumption and Production ERSCP 2019 conference, which takes place from 15-18 October 2019.

L’énergie et ses usages domestiques. Anthropologie d’une transition en cours

Nathalie Ortar et Hélène Subrèmon (eds)

La transition énergétique en cours au sein de nombreuses sociétés industrialisées se caractérise par le passage progressif d’un système fondé sur l’utilisation illimitée d’énergies fossiles, à un système fondé sur l’utilisation d’énergies renouvelables et sur des comportements plus sobres. Cette transition affecte tous nos modes de vie. Les changements en cours, tout autant que les enjeux socio-techniques qu’ils impliquent, mettent en évidence le fonctionnement intrinsèque des sociétés. Ils donnent aussi à voir la façon dont ces dernières se pensent et se projettent.

L’énergie et ses usages domestiques s’intéresse dès lors aux transformations à l’œuvre dans l’utilisation quotidienne ou usuelle des ressources énergétiques. Cet ouvrage interroge notamment la tension perceptible entre les prescriptions au changement, et les pratiques routinières. Les analyses déployées ici prennent ainsi appui sur plusieurs exemples européens, et mobilisent diverses approches théoriques ou disciplinaires (anthropologie, sociologie, histoire). Elles permettent d’accéder à une compréhension plus fine des évolutions et des résistances, passées ou présentes, dans les façons ordinaires de consommer des ressources énergétiques.

La complexité de la relation à l’énergie est ainsi abordée en se plaçant du côté des acteurs, professionnels comme civils, avec l’objectif de donner à lire l’impact des choix politiques et techniques sur le quotidien des pratiques. Qu’il s’agisse d’étudier la mise en service des compteurs Linky en France, ou bien la promotion des énergies renouvelables dans différents contextes géographiques et économiques, ou encore la prise en compte de la précarité énergétique, l’ambition de ce collectif est à chaque fois de rendre visible les enjeux tant sociaux que symboliques entourant la production de l’énergie et ses usages les plus ordinaires. Sommaire: 

Introduction. Le quotidien de la transition énergétique

1. Une révolution de l’œil. Lumière électrique et gouvernement du visible, 1870-1914

2. Cuire avec ou sans flamme ? Le gaz en transition énergétique, de la modernité à la défaveur

3. Les temporalités de l’énergie renouvelable à l’heure de l’austérité grecque

4. Les contradictions d’une transition énergétique morcelée

5. Petits producteurs d’énergie solaire en Corse : routines domestiques et rapports sociaux locaux à l’énergie en contexte semi-insulaire

6. La transition énergétique au prisme des logiques d’action : diversité et dynamiques d’appropriation

7. « Le compteur Linky bientôt chez vous ». Les régulations de proximité à l’épreuve de nouveaux mécontentements locaux

8. Pratiques de consommation et culture familiale en contexte de crise de l’énergie : entre adaptation et résistance au changement

9. La sobriété bricolée. Modalités d’adaptation des ménages modestes en transformation

10. De l’inconfort aux contraintes matérielles, du repli domestique aux pratiques adaptatives : vécus en précarité énergétique dans une région de Wallonie

Résumés des textes par ordre alphabétique du premier auteur de l’article (biobibliographie)

Avec les contributions de : Françoise Bartiaux, Sophie Bouly de Lesdain, Cécile Caron, Aude Danieli, Isabelle Garabuau-Moussaoui, Christophe Granger, Daniel M. Knight, Willy Lahaye, Nathalie Ortar, Magali Pierre, Laurence Raineau, Amélie Sibeni, Hélène Subrémon, Jean-Pierre Williot.

https://www.editionspetra.fr/livres/lenergie-et-ses-usages-domestiques-anthropologie-dune-transition-en-cours

 

New book: Mise à l’épreuve des pratiques sociales : la recherche appliquée chez EDF

Isabelle Garabuau-Moussaoui, Magali Pierre (dir.), Pratiques sociales et usages de l’énergie, Paris, Lavoisier, Editions Tec & Doc, coll. « Socio-économie de l’énergie », 2016, 253 p., ISBN : 978-2-7430-2021-7.

Des crises pétrolières à la loi de transition énergétique, en passant par les différents événements nationaux et mondiaux concernant l’environnement et l’énergie, différents acteurs ont appelé à un changement de comportements des utilisateurs finaux d’énergie, appuyés par des analyses de l’homo oeconomicus (agent mu par sa rationalité économique) et de l’homo ecologicus (agent mu par ses valeurs environnementales). Cette démarche, qui n’a pas porté tous les fruits attendus, considère les comportements comme points d’aboutissement des politiques publiques, des dispositifs techniques ou des offres.

Cet ouvrage propose de renverser cette perspective. Posant les pratiques sociales comme point de départ, notre démarche consiste à appréhender leur diversité et leur ancrage quotidien et à saisir leurs logiques propres, pour analyser ensuite comment les outils et dispositifs sont mobilisés dans ces pratiques.

Dans un premier temps, les pratiques sociales et activités qui produisent une consommation d’énergie sont étudiées, afin de montrer comment les usagers jouent avec les systèmes, les équipements, les expérimentations, les catégories, les prescriptions. Dans un second temps, l’analyse se décale vers les acteurs intermédiaires, afin de prendre en compte les dispositifs socio-techniques, les acteurs et les instruments. C’est ainsi le « façonnement social » des technologies et la « fabrique des pratiques » qui sont explorés. Enfin, le rapport entre normes et pratiques (imbrication ou décalage) est examiné, en s’attachant aux discours portés par les ménages et les médias sur les consommations d’énergie et en analysant ce que chacun en raconte, dans ses actes langagiers.

Les contributions alternent entre restitutions d’enquêtes empiriques originales et travaux de synthèse faisant le point sur une notion. L’acteur de terrain comme le chercheur académique et l’étudiant pourront ainsi tirer profit de plusieurs niveaux de lecture correspondant à des formats de papier qui se complètent.

Sommaire
Introduction générale
Isabelle Garabuau- Moussaoui et Magali Pierre

PARTIE 1 – LOGIQUES D’ACTION

CHAPITRE 1
Le consommateur- producteur d’énergie : des pratiques énergétiques en transition
Véronique Beillan

CHAPITRE 2
Acheter un appareil électroménager efficace
Caroline Escoffier

CHAPITRE 3
L’engagement dans une expérimentation d’effacement : des attitudes aux projets énergétiques des ménages
Cécile Caron et Mathieu Durand- Daubin

CHAPITRE 4
Précaires en milieu rural : quelles pratiques énergétiques ?
Dominique Le Roux

CHAPITRE 5
Expérimenter le véhicule hybride rechargeable dans la durée. Décrire et expliquer une nouvelle pratique sociale
Magali Pierre

CHAPITRE 6
Pratiques quotidiennes et rapport à la performance énergétique dans les bâtiments du secteur tertiaire : comment les occupants vivent au quotidien, entre figure de l’usager, du salarié et du consommateur- citoyen
Isabelle Garabuau- Moussaoui

PARTIE 2 – ACTEURS, FILIÈRES ET DISPOSITIFS

CHAPITRE 7
L’approche « par les instruments » des politiques visant influencer les pratiques énergétiques. Points de repère et perspectives pour les sciences sociales de l’énergie
Arthur Jobert

CHAPITRE 8
Dépenses énergétiques des ménages en Europe
Rachel Guyet, Ferenc Fodor et Dominique Le Roux

CHAPITRE 9
La « mise en société » du compteur d’électricité communicant Linky.
Enseignements sociologiques de la trajectoire d’innovation d’un outil de régulation économique
Aude Danieli

CHAPITRE 10
Travailler dans une école « zéro énergie » : pratiques sociales, enjeux professionnels et impacts sur la pédagogie
Isabelle Garabuau- Moussaoui

CHAPITRE 11
La maîtrise de l’énergie vue comme la conception d’une situation durable (appropriée et efficace) : apports de l’analyse ergonomique des activités domestiques
Myriam Fréjus

CHAPITRE 12
Les véhicules électriques, des démonstrateurs au prisme d’approches multidisciplinaires
Thierry Brincourt et Magali Pierre

PARTIE 3 – ÉVOLUTION DES NORMES DE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET DE CONFORT

CHAPITRE 13
La question énergétique : entre pratiques sociales et problème public. Un exemple en région Provence- Alpes- Côte d’Azur (PACA)
Jérémy Bouillet

CHAPITRE 14
Liens entre attitudes à l’égard des économies d’énergie et valeurs
Béatrice Hammer et Monique Wach

CHAPITRE 15
Discours émergents et élaboration de nouvelles normes sociales : la médiatisation de la consommation durable
Ferenc Fodor et Patrick Couton- Wyporek

CHAPITRE 16
Le chaud et le froid des politiques énergétiques : des usages de la climatisation à leur prévention
Sophie Bouly de Lesdain

CHAPITRE 17
L’effet de la crise sur les ménages : Représentations, perceptions et pratiques
Christiane Legris – Desportes et Nina Testut

CHAPITRE 18
Faire preuve de discernement à propos des économies d’énergie : un nouvel énoncé des ménages/citoyens
Mathieu Brugidou

CHAPITRE 19
Températures du séjour en hiver : entre idéal et préconisations
Jérôme Cubillé

POSTFACES

POSTFACE 1
Les pratiques sociales à l’appui de la prospective énergétique ?
Catherine Kasbi

POSTFACE 2
Le besoin d’une connaissance en sciences humaines et sociales sur l’énergie sans cesse renouvelé
Karine Berthonnet